lundi 5 novembre 2012

Du temps de fée II

 
 
La feuille morte au bout du doigt
la goutte pleine au bout du toit
le chat au bord du dossier
le chant du merle sur la pluie
le fil à linge remis au piquet
le bouddha à la goutte au nez
l'escalator de la fumée du clope
la cendre qui n'arrête pas de voler

entre midi et deux
le temps oublie de
                             passer
derrière les rideaux
du théâtre d'eau
 

4 commentaires:

  1. Tombent les mots fragiles
    Soleil et averse confondus
    Se disputent sous les nuages

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et embrument l'idée
      qui retombe en bruine

      Supprimer
  2. Un temps de fée
    Autant d'effets
    O ! tant d'effets
    Défaits

    La fée nue
    Gavée de nuages
    Défait son corps sage
    Tout hâlé

    Rien. - Allez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soleil
      sommeille
      sur ses deux
      oreilles
      sans savoir
      le corps
      coquin
      manqué

      - l'amour tombe des nues -

      Supprimer