dimanche 22 avril 2012

Où perdre le regard




Sur l'un arrêté par l'espace, de l'autre par l'arrête. A l'un l'impossibilité d'aller plus avant, reconduit par les marées, de l'autre, sommets à surmonter, inlassablement. Le chemin double à mener, sous chaque pas, le sable se recule d'un demi, le pied appuie d'abord pour s'extraire, puis s'élancer.
Et en haut, la vue sur l'espace, de nouvelles crêtes, se montent en tête.

- voir plus loin, la trace à projeter, en gardant, à portée du bâton, le rivage salé -
- accrocher l’œil courbe à la ligne
accrocher la ligne de l’œil à la courbe
endurer, tantôt courbé, tantôt dressé -


5 commentaires:

  1. en haut de dune
    regard clair
    matin océan mouvant
    vague figée à la forêt
    noire du soir
    rassurer le pas
    assurer le regard

    RépondreSupprimer
  2. assurer le repas
    rassurer le hagard

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas ici, je suis avec le vent.

    RépondreSupprimer