samedi 28 avril 2012

Des aiguilles



Étroit Etretat déroule son fil littoral que l'on suit jusqu'à  l'aiguille,
jusqu'à se piquer l’œil au vif, jusqu'à se faire avaler par le chas

3 commentaires:

  1. cousue aux mots
    la vague s'y glisse

    RépondreSupprimer
  2. Cette photo me dit que courir au milieu de ces plages revient à voler comme un oiseau au milieu du ciel. Vaste...

    RépondreSupprimer
  3. décousue sur la ligne
    le mot s'y glisse de la bouche

    la course roule sur le galet
    arrêtée par les a-pics,
    refuges de goélands où se
    nichent indéfiniment chaque
    agencement de lettres

    RépondreSupprimer