samedi 9 février 2013

Calibrage : Parution Vents Alizés



Parution ce jour de la revue Vents Alizés n° 2, Partaz, sous la conduite de Mr Karoly Sandor Pallai







Avec quelques 449 pages et une soixantaine d'auteurs, je ne me lancerai pas à vous retranscrire le sommaire. Juste à vous faire part que j'en suis, à mon plaisir extrême (grand est trop petit...).

les liens :
- Vents Alizés
- Partaz



 La bonne journée, à tantôt


 

8 commentaires:

  1. Félicitations mais très difficile (au moins pour moi) d'accéder à ces deux sites.

    RépondreSupprimer
  2. Peut-être du monde déjà présent, d'où une surcharge ? Il est vrai qu'ils mettent habituellement déjà un peu de temps à charger.
    La nouvelle circule sur les réseaux sociaux en ce moment-même. Je suis moi-même en cours de téléchargement du numéro.

    Ravi de l'intérêt, et à tantôt (en cas d'échec, faites le moi savoir, on avisera).

    RépondreSupprimer
  3. (liens viables)
    Magnifique revue, belle place pour tes textes.

    RépondreSupprimer
  4. héhé, je suis d'accord ! (merci!!)

    RépondreSupprimer
  5. Voici, ce soir j'ai pu feuilleter cette belle revue. Une mise en page soignée je dirais presque luxueuse, à la hauteur de ces textes si divers et vrais. Bravo à notre auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Mazette, quelle revue !

    Fascinant. Et comme j'aime cet universalisme, cette fraternité entre les personnes !

    Vous pouvez être fier de vous tout comme nous le sommes d'être de vos proches et fidèles.

    RépondreSupprimer
  7. Ouh là ça fait beaucoup !
    En touts cas, je tiens à le partager avec vous car c'est un peu aussi grâce à vous trois justement (le hasard du commentaire ? Mon œil ! ;) ), et quelques autres, que j'ai le plaisir de voir ces textes ailleurs que sur le blog. Vous apportez suffisamment de confiance en ce que j'écris pour d'abord continuer de le faire, ensuite, pour oser l'envoyer sur d'autres rivages.
    Donc y'a pas, merci encore une fois...
    En espérant que rien ne change (trop), à la revoyure, comme in dit ichi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et vrai, c'est quand même un sacré bel objet que cette revue ! C'est très fourni et soigné.

      Supprimer