lundi 30 janvier 2012

Du jour

D'abord entre la première tasse de baisers et les premières lèvres de café
le jour s'augure sur l'aurore rose de tes joues
tout est lumière aujourd'hui

7 commentaires:

  1. ("(...)tout est lumière aujourd'hui" c'est effroyable de beauté)

    RépondreSupprimer
  2. "D'abord entre la première tasse de baisers et les premières lèvres de café
    le jour s'augure sur l'aurore rose de tes joues"

    mes matins ne sont plus les mêmes depuis que je lis.

    RépondreSupprimer
  3. mes mains non plus
    elles sont roses elles aussi, c'est la lumière du froid, qui est bleue, qui est rose.

    Merci pour vos mots, monsieur.

    RépondreSupprimer
  4. Merci aussi, ainsi, bien un écho quelque part sur quelques récifs graniteux, bleus, roses, qui eut cru que le bruissement se teintait. Bon vent ;)


    ps : mes élèves m'appellent déjà monsieur, c'est amplement suffisant... :)

    RépondreSupprimer