mercredi 15 février 2012

De l'amitié

L'amitié ? Une sorte de partouze platonique à durée non définie, où chacun des partenaires ne sait jusqu'où il va se dévoiler et être pénétré par les facettes de l'autre.

5 commentaires:

  1. Enlaçons nos personnalités azimutées sans s'en lasser de s'en retrouver muté.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore !
    Bienvenu chez moi mon ami !

    RépondreSupprimer
  3. Akutagawa a imaginé le double suicide platonique
    Las de vivre,il est mort seul...
    (La vie d'un idiot-jeu de feu)
    le platonique version amitié est quand même moins radical et plus réjouissant...
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, c'est bien vrai, dans tous les cas, pour être platonique, chaque jeu nécessite au moins d'être deux, sinon, comme pour Akutagawa, c'est un jeu bien plat...

      Supprimer
  4. mais il était deux et il ne l'a jamais touché d'un"seul doigt" platonique, juste la rencontre, la beauté de la rencontre.
    "Elle avait un visage radieux. On aurait dit le soleil du petit matin scintillant sur une fragile couche de glace..."
    Christine

    RépondreSupprimer