jeudi 17 mars 2016

L 3 V - Quand bien même #1




          Ça part d'un Quand bien même, lancé d'ici et résonnant chez Sophie. Uniquement d'un Quand bien même, écrit à l'encre noire sur un fond blanc. Il ouvre une, deux, trois perspectives, des gestes et des formes. Sophie revient avec la couleur de ses visions, l'initiative de mt-galerie, et la proposition d'ouvrir Quand bien même aux mots cette fois-ci.

Le premier des livres pauvres sonne donc comme cela :



































merci (beaucoup) à Sophie Brassart et à mt-galerie pour cette collaboration




2 commentaires:

  1. C'est magnifique ! Une belle collaboration, l'encre de Sophie se noie dans les mots ou est-ce l'inverse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous deux,
      les mots viennent ensuite

      Supprimer