samedi 7 novembre 2015

Tomber la nuit




ça commence par les feuilles des arbres tombent aussi la nuit avec la peau morte de la mémoire
glisse comme la poussière sous le tapis bruisse comme une voix dans une voix posée dans une voix où s'étouffe la version originale
ça commence par les feuilles des arbres tombent aussi la nuit mais ne sait encore vraiment ce ou qui finit
juste là que s'ensommeille



 

1 commentaire:

  1. Un texte qui va bien, supporte la voix haute.
    J'aime vraiment bien.

    RépondreSupprimer