dimanche 26 octobre 2014

D'une marine




c'était une belle vue
elle exposait ses toiles
sur les dalles de pierre
du marché de Bruges
une vue plongeante
estran rouleau et mer
quelques ailes blanches
venaient s'écraser
dans les gris infinis d'ici
c'était une belle vue
jusqu'à ce qu'en suivant
la ligne
la fuite de ce couple
dans un anorak sang
trottait crever au bout
de la marche à la plage
sur l'étal du marché
gouache rouge moribonde
arrivée au bout
d'un tableau de mer
d'une marine
ce chemin faisant
assassinait le regard




2 commentaires:

  1. Bah!!! Peut être qu'elle aime les gens... ;)
    Très joli texte!!!

    RépondreSupprimer