dimanche 17 mars 2013

De la bonne heure, en lecture



posté ici-même le 22 novembre 2012, j'ai proposé De la Bonne Heure à l'appel à texte des Écrits Vains.
Je viens de recevoir un lien qui m'ouvre une fenêtre, pour en écouter la lecture faite par Laurent Vigier. C'est inattendu. C'est séduisant. C'est étrange d'entendre ses mots par la voix d'un autre. Ce ne sera pas tous les jours. Alors je leur suis très reconnaissant.

Comme tout ce qui est posté ici, comme tout se qui se balade sur la toile, cette (belle) lecture disparaîtra. Mais je me suis permis un petit montage, afin de vous faire partager cette expérience.


video


Tu te couches je reste là tu t'en vas tu te couches je reste là je m'en vais de ces images-là j'en ai cent j'en ai mille mille et une des coutures confondues de tes vagues de tes clins d’œil battant entre les vagues paupières de ces images-là j'en ai cent j'en ai mille et une plus aucune sur les mots décousus des lèvres gercées j'aurai au moins été roi détrôné de tes rayons de ces images-là  j'en ai sang qui coule salé dans la chair un agneau saleté dans la matière carnassier j'en ai mille mille et une nuits des coucheries dans tes regards dans le plumard de mes lignes tièdes et affables réel ineffable j'aurai au moins été roi tonitruant en silence quelques-uns des vagissements que je te prête et que tu rends comme je viens prendre mon pouls auprès de ton cou  auprès de ta plage traîner mon cul ma matière grise et son humeur à tes couleurs j'aurai au moins été roi de rien rien d'autre que cela de ces images-là j'en ai cent encrées en quelques mots maintenus maintenant découchent et ce soir tu te couches je reste là tu t'en vas tu te couches et je reste là je m'en vais tu te couches tu restes là tu t'en vas je me couche tu restes là tu t'en viens je me couche et ce soir


les liens :
Les Écrits Vains
la lecture de LaurentVigier


 la bonne soirée, à tantôt



2 commentaires:

  1. Des mots dits dans la nuit qui finit
    L'émotion qui étreint
    je reste sans voix.

    RépondreSupprimer
  2. merci, et merci surtout pour lui,

    l'émotion, il faut être juste, provient de la voix de Laurent...

    Amitiés, à tantôt

    RépondreSupprimer