samedi 29 décembre 2012

Du contre-jour

 
 
 
- le contre-jour,
c'est la niche du regard
dans l'oreille du ciel,
on n'y voit que 
ce qu'on entend,
mais c'est beau -
  
  
 

4 commentaires:

  1. Le contre-temps
    c'est le mauvais destin
    qui toujours nous éprouve,
    c'est la main que l'on aurait du retenir...
    Mais n'apprenons-nous pas la prudence
    qu'à la fin des beaux jours?

    RépondreSupprimer
  2. Le contre-temps,
    c'est le climat contrarié,
    la maladie maladroite de l'heur
    qui baise humide le front
    et sa main qui serre le cœur,
    finalement mène au printemps.
    Rien à voir avec la contre-
    performance qui achève trop tôt
    ni le contre-plaqué qui n'arrive
    jamais assez tard.

    RépondreSupprimer
  3. Le regard ébloui
    le chant des étoiles au creux d'une coquille

    RépondreSupprimer
  4. l’œil en brisure,
    la mémoire liant -

    RépondreSupprimer